MENU
Écoute en direct
 
 
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

4 mai 2020

Les élus municipaux du Bas-Saint-Laurent préoccupés par la saison touristique

par ... ...

La crise de la COVID-19 frappe durement l’industrie touristique bas-laurentienne qui compte 850 entreprises et quelque 1 800 emplois. Les membres de la Table régionale des élu(e)s du Bas-Saint-Laurent (TREMBSL) ont donc tenu une rencontre extraordinaire avec les directions régionales de l’Association touristique régionale (ATR) du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie pour discuter d’un plan de relance de cet important secteur d’activité.

 « C’est une particularité qui n’est pas unique à notre région. Le découpage touristique est parfois différent des limites administratives », explique Michel Lagacé, préfet de la MRC de Rivière-du-Loup et président de la TREMBSL.

Actuellement, les activités sont suspendues à la grandeur du Québec, mais la possibilité d’un déconfinement régional, le 18 mai prochain, suscite l’intérêt de l’industrie touristique qui demeure en attente du cadre qui sera établi par la Direction de la santé publique et le gouvernement du Québec pour relancer ses opérations.

« Le défi, à l’aube du dépôt de ce plan gouvernemental encadrant le fonctionnement de l’industrie, sera de mettre en place les mesures de protection comme le lavage des mains, des équipements et des surfaces, ainsi que la distanciation physique exigés par la santé publique », explique M. Lagacé. « Pour certaines entreprises, le coût de ces mesures et la diminution de la capacité feront la différence entre des pertes et la rentabilité. Les gouvernements devront être attentifs à la situation critique de ce secteur et tout mettre en œuvre pour soutenir les entrepreneurs de la région et assurer que les activités se déploient dans le plus strict respect des règles socio-sanitaires », souligne le président de la TREMBSL.

Cette nouvelle provient du site Internet

Retour à l'accueil

Vous avezune nouvelle?